Bulgari Group a été accusé de fraude fiscale pour € 70 millions

Friday, January 04, 2013

Le joaillier italien Bulgari groupe a été accusé d'avoir fraudé le fisc une valeur de 70 millions d'euros en 2011,lunettes en ligne , lorsque le groupe LVMH a pris le contrôle de l'entreprise.
La taxe italienne (Guardia di Finanza) fait valoir que certains du chiffre d'affaires du groupe a été canalisée par des sociétés basées au Luxembourg et en Irlande plutôt que d'être déclarée en Italie.

La réponse du groupe a été rapide, elle a été adoptée par le président de LVMH, Francesco Trapani, qui a déclaré que nous avons toujours respecté les règles fiscales en Italie et à l'étranger."

Tel que rapporté par le journal italien Il Corriere della Sera, le bijoutier Bulgari est sous enquête par la Guardia di Finanza pour s'être évadé, prétendument, plus de 70 millions d'euros.

La recherche a porté en particulier en 2011,broche fantaisie , quand le luxe conglomérat français LVMH a pris le contrôle de la firme italienne.